smicsigle

Quelques chiffres....

Montant du SMIC au 1er juillet 2009,

SALAIRE BRUT



SMIC horaire : 8.82 EUR SMIC mensuel : 1 337.70 EUR

SALAIRE NET

SMIC horaire : 6.93 EUR SMIC mensuel : 1 050.63 EUR





Depuis juillet 2009 la France compte environ 3 087 280 smicards, soit 14% des salariés sur environ 22 052 0000 salariés : CDI, CDD, apprentis, stagiaires, emplois aidés, intérimaires, tous confondus.

Qu'est-ce que le SMIC ? Remplaçant le SMIG, le SMIC (Salaire, Minimum, Interprofessionnel de Croissance) correspond à un salaire minimum en dessus duquel aucun salarié (du secteur privé et du secteur plublic) ne doit être payé. Certaines catégories de travailleurs sont exlcues du bénéfice du SMIC (quelques apprentis et salariés mineurs).

Explications :

Pour les jeunes salariés :

Les salariés de moins de 18 ans subissent un abattement fixé à :

  • 10% du SMIC pour les salariés ayant 17 ans et moins de 6 mois de pratique professionnelle dans la branche d'activité.
  • 20% du SMIC pour les salariés de moins de 17 ans et ayant moins de 6 mois de pratique professionnelle dans la branche d'activité.



Pour les Jeunes apprentis :

Ils font également l'objet d'un abattement spécifique :

  • Les jeunes de moins de 26 ans titulaires d'un contrat de professionnalisation,
  • Les jeunes titulaires d'un contrat d'apprentissage.

Pourquoi avoir mis un salaire minimum ?



"Le salaire minimum vise à équilibrer la relation salariale entre l'employeur et le salarié, et à garantir une rémunération socialement acceptable du travail. Il aide à réduire les inégalités en bas de l'échelle des revenus du travail."selon le site la vie des idées

Pour vérifier si le montant du SMIC a bien été respecté sur le salaire, il faut :

Inclure dans le calcul, outre le salaire de base, les avantages en nature et les primes liées à la productivité.

Certains avantages et sommes sont exclus du calcul du SMIC, parmi lesquels :

- Les remboursements de frais (y compris la prime de transport),

- Les majorations pour heures supplémentaires

- Les primes de participaton et d'intéressement,

- Les primes d'ancienneté, d'assiduité ou relatives à des conditions particulières de travail (insalubrité).

- Les primes de treizième mois, de vacances, de fin d'année, sauf si elles sont versées par acomptes mensuels.




Jusqu'en 2009, le SMIC était revalorisé chaque année au 1er juillet. A compter de 2010, la revalorisation sera effectuée chaque 1er janvier. L'augmentation annuelle ne peut être inférieure à la moitié de l'augmentation du pouvoir d'achat des salaires horaires moyens enregistrés par le Ministère du Travail. En cours d'année, lorsque l'indice des prix atteint une hausse d'au moins 2 %, le SMIC est augmenté automatiquement dans les mêmes proportions. En outre, à tout moment, le gouvernement peut décider d'augmenter le SMIC

Comparé à ses voisins (Royaume Uni, Irlande, Australie, Belgique, Pays Bas Luxembourg), le SMIC Français est au même niveau que les salaires minimaux de ceux-ci.

                              

Sources :

- Service-Public, - Clé du social